FLASH INFO: DEMAIN MIDI, Venez échanger sur le télétravail avec vos élus CFDT !

JEUDI 23 MAI de 13h00 à 14h00 !!

Venez échanger sur le télétravail
avec vos élus 
CFDT !

Ouvert à tous les salariés !

Pour participer à la réunion Zoom :

https://us02web.zoom.us/j/83640006116?pwd=dWg0N2U0RFEvK3grWDgrSjBERXBqUT09

Trouvez votre numéro local : https://us02web.zoom.us/u/kcQSO5x3K8

ID de réunion : 836 4000 6116

Code secret : 630817

FLASH INFO: DEMAIN MIDI, Venez échanger sur le télétravail avec vos élus CFDT !

                                                                                                                                                                                 –! Pour participer à la réunion Zoom :
https://us02web.zoom.us/j/85896050505?pwd=QjFyTm1PL2J4UHgwZmhiK0JETUhsZz09
Trouvez votre numéro local : https://us02web.zoom.us/u/kb12VHVWvZ
ID de réunion : 858 9605 0505
Code secret :  285038

La fiche de paie & enquête CFDT

                                                                                                                                                                                 –! 

Retraites : La mobilisation continue demain 28 mars !

L’ampleur de la mobilisation du 23 mars, avec 2,5 millions de travailleurs et travailleuses dans la rue, a démontré l’opposition de la population à l’adoption de la loi par 49.3 ainsi qu’aux non-réponses du président de la République.

Nous le répétons : il n’y a pas de voie de passage, ni d’acceptation du report de l’âge de départ à 64 ans.

Il est temps que le gouvernement l’entende !

La CFDT Sopra Steria appelle les salarié.e.s à une 10ème journée de mobilisation nationale dans le calme le MARDI 28 MARS !

Soyons massivement dans la rue pour obtenir le retrait des 64 ans !

Rejoignez-nous demain 28 mars !

TROUVER LE POINT DE MOBILISATION LE + PROCHE DE CHEZ VOUS

(Mise à jour en continu)

Mobilisations Retraites : MOBILISATION demain 23 mars !

DEMAIN C’EST MOBILISATION MAXIMALE POUR UNE MANIFESTATION MAXIMALE !

Malgré les centaines de milliers de salarié.es, jeunes, retraité.es qui se sont mis en grève et qui sont descendus dans la rue depuis le 19 janvier, le gouvernement fait la sourde oreille, ne nous écoute pas et nous méprise !

RENDEZ-VOUS demain 23 MARS, la bataille continue partout en France pour faire barrage à cette Réforme des Retraites du gouvernement !

Non au report de l’âge légal de départ en retraite à 64 ans ! #64ansCestNon !

Rejoignez-nous ! 

(Comment faire grève chez Sopra Steria ?)

TROUVER LE POINT DE MOBILISATION LE + PROCHE DE CHEZ VOUS (Mise à jour en continu)

« INTERVIEW DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE 0 réponse !

Après 2 mois d’un mouvement social responsable et d’une importance inégalée depuis 50 ans, la CFDT attendait une parole présidentielle empreinte d’écoute, d’apaisement et d’ouverture. Malheureusement, celle-ci a une nouvelle fois été la démonstration d’un entêtement incompréhensible à occulter ce qui se passe dans la société tant sur la question des retraites que sur la question du travail et alors que notre démocratie est ébranlée.

Concernant la réforme des retraites, la CFDT note qu’aucune inflexion n’a été annoncée. C’est une nouvelle forme de mépris pour les 94% d’actifs qui s’opposent à cette réforme dont ils ont parfaitement compris les objectifs et le contenu. La CFDT appelle l’ensemble des travailleurs et travailleuses à se mobiliser le jeudi 23 mars dans toute la France, de façon massive, déterminée et calme pour continuer de revendiquer le retrait du projet de loi.

Différents chantiers ont été annoncés dont certains concernent directement le champ des partenaires sociaux. Sur le partage de la valeur, au lieu d’imaginer de nouveaux dispositifs, l’exécutif peut reprendre à son compte le contenu de l’accord interprofessionnel négocié ces dernières semaines. Sur les conditions de travail et la pénibilité, la CFDT a proposé pendant la concertation un dispositif pour sa prise en charge complète… afin de réparer les inégalités produites par l’arrêt du C3P (Compte personnel de prévention de la pénibilité), lui-même décidé par l’actuelle majorité !

Le Président de la République a annoncé une nouvelle méthode – particulièrement floue pour l’instant – tout en continuant à expliquer quelles étaient les bonnes solutions qu’il avait d’ores et déjà décidées. Plus grave, l’attaque frontale vis-à-vis de la principale organisation syndicale de notre pays est un non-sens. La CFDT, sur les retraites comme sur l’ensemble des autres dossiers, exprime les injustices vécues par les travailleurs et travailleuses, propose des solutions concrètes et s’engage quand des améliorations sont possibles. Forte de sa cohérence et de sa constance depuis de nombreuses années, elle agit pour le progrès social. C’est cela la marque de la responsabilité.

La CFDT attend de vrais signes d’apaisement et d’écoute pour affronter les défis incontournables qui sont devant nous, notamment la transition écologique. Notre pays a besoin d’un projet à long terme. Notre démocratie n’a pas besoin de petites phrases mais d’actes urgents pour renforcer la démocratie sociale et pour prendre en compte les attentes de la société. »

 

 

MOBILISONS-NOUS CONTRE LA REFORME RETRAITE – Mardi 31 Janvier ! Comment faire?

LA CFDT APPELLE À LA MOBILISATION POUR DIRE HAUT ET FORT : 64 ANS C’EST TOUJOURS NON !
Près de 2 millions de manifestants le 19 janvier !!! et vous, et vous, et vous ?

 La CFDT appelle tous ses adhérent et tous les salariés à la grève et à la mobilisation contre la réforme des retraites que le Gouvernement veut faire passer. Plus la mobilisation de mardi 31 janvier est massive, plus la suite de la mobilisation permettra de faire reculer le Gouvernement notamment sur le report de l’âge de départ à la retraite.

N’hésitez pas non plus à signer et à faire signer autour de vous la pétition de l’intersyndicale en cliquant ici ! (attention, elle n’est pas accessible sur le réseau SSG !)

Cette mesure est brutale et profondément injuste. Elle va contraindre des millions de personnes à travailler plus, sans gagner plus. Ce sont les salarié·es qui ont commencé à travailler tôt et/ou qui ont souvent des carrières modestes qui vont payer le prix de cette réforme. Pire, il n’y a pas de problème dramatique de financement de notre système de retraites qui justifie une telle mesure.

Né·es en 1961 > 3 mois de travail en + pour rien !
Né·es entre 1962 et 67 > de 6 à 21 mois en + pour rien !
Né·es en 1968 et plus > 2 ans de travail en + pour rien !

«  Aujourd’hui, seulement 1 salarié sur 2 est au travail à son départ à la retraite »

Et chez SSG par exemple, pour un effectif de 13 000 salariés  seuls 75 départs en retraite pour toute l’année 2022! Les salariés les plus âgés ont « disparus » avant d’atteindre la retraite, écartés par l’entreprise ou leur santé !
Comment ferait-on pour travailler jusqu’à 64 ans dans ces conditions !!?!

 Mardi 31 janvier, retrouvons-nous :

https://www.cfdt.fr/portail/actualites/reforme-des-retraites/reforme-des-retraites-trouvez-le-point-de-mobilisation-le-plus-proche-de-chez-vous-srv1_1270701

Et concrètement, je fais comment ?

  • Lorsqu’un appel national à la grève est lancé, il n’y a pas besoin d’autres appels au sein de l’entreprise. Tout salarié est donc en droit de se mettre en grève le jour de l’appel national.
  • Le salarié gréviste doit informer son employeur de sa participation à la grève pour justifier son absence à son poste. Il n’y a pas de délai de prévenance.
  • Il n’y a pas de limites de temps, on peut faire grève toute la journée ou moins, 1h par exemple. Le temps de grève est décompté du salaire. Chez Sopra Steria, la grève se déclare dans le CRA dans la zone de commentaire en précisant le jour et le temps de grève. Il n’y a pas de limites de temps, on peut mettre une journée, 5h ou 1h12 de grève de la même façon. Le temps de grève est décompté du salaire.
  • Pour participer à une manifestation sans être en grève, le salarié peut aussi décaler sa journée ou sa pause déjeuner, en utilisant les horaires variables de l’accord temps de travail (arrivée possible au choix du salarié entre 7h30 à 9h30 et départ entre 16h45 et 19h30 avec une possibilité de pause midi libre entre 12h et 14h).
  • Les salariés au forfait-jour (I3.1 et plus) peuvent librement choisir leurs horaires de travail. Ils peuvent donc organiser leur travail pour participer aux manifestations, ou poser ½ ou 1 jour de grève.

Quelles conséquences sur mon contrat et ma rémunération ?

  • La grève suspend le contrat de travail. Il est interdit de faire mention sur le bulletin de paie de l’exercice du droit de grève. Pour les salariés du privé, la mention « absence non rémunérée », est suffisante.
  • Pour les adhérents CFDT,
    • Normalement, la CNAS n’indemnise pas les grèves nationales. Mais, comme en 2010, une motion d’exception va être présentée lors du Conseil National Confédéral de février, proposant une modification du règlement, pour la prise en charge des heures de grèves, comme prévu par les textes de la CNAS. L’effet serait rétroactif.
    • Un délai de carence de 6 heures 45 pour les salariés à temps plein, réduit au prorata pour les salariés à temps partiel, est appliqué pour le déclenchement de l’indemnisation.
    • L’indemnisation versée aux adhérents ayant moins de 6 mois d’adhésion correspondra à la moitié de celle versée aux autres adhérents.

Bien sûr pour toute question précise n’hésitez pas à regarder sur le site http://cfdtsoprasteria.blogspot.fr/ ou à nous contacter.

Nous avons également toujours besoin de bonnes volontés, et si la mission de représentant du personnel te tente, contacte-nous  !